Geranium ‘Rozanne’ (=’Jolly Bee’)

'Rozanne' au jardin été.

‘Rozanne’ au jardin été.

Un champion de la floribondité ! Plus que discret à la mauvaise saison ( il disparaît des massifs)  ce géranium ne cesse de fleurir de mai jusqu’aux gelées. Et question fleurs il n’est pas avare. Il est en effet couvert de corolles mauves à cœur pâle,  voire blanc, et ce sans arrêt !
'Rozanne' prend de belles dimensions. Pensez à lui laisser assez de place pour s'exprimer.

‘Rozanne’ prend de belles dimensions. Pensez à lui laisser assez de place pour s’exprimer.

Il en impose aussi par ses dimensions: un seul pied couvre un bon 1,5 m2 sur une hauteur d’environ 60 cm.  Ce port en dôme fait bel effet à l’avant des massifs mais attention à lui laisser la place nécessaire.
Les corolles mauves à cœur pâle sont incroyablement nombreux et se renouvellent toute la saison.

Les corolles mauves à cœur pâle sont incroyablement nombreuses et se renouvellent toute la saison.

Soleil et terre fraîche garantiront cette générosité tout au long de la saison.  A l’automne le feuillage prend des teintes rougeâtres puis cède au froid.  Il suffit alors de tout raser et d’attendre quelques mois pour profiter à nouveau du spectacle. A adopter absolument !
A l'automne, il prend de belles teintes rouille avant de disparaître jusqu'au printemps suivant.

A l’automne, il prend de belles teintes rouille avant de disparaître jusqu’au printemps suivant.

Attention : ne pas confondre les géraniums vivaces (geranium) avec les traditionnels géraniums des balcons  (pelargonium)  qui eux sont gelifs et dont la fleur est aussi très différente.
Les geraniums fonctionnent toujours bien avec les rosiers, ici Ghislaine de Féligonde.

Les geraniums fonctionnent toujours bien avec les rosiers, ici Ghislaine de Féligonde.

Rozanne‘ est parfois vendu sous le nom ‘Jolly Bee’. Pour certains jardiniers, c’est exactement le même. Pour d’autres il présente des différences. Découvrez ci-dessous l’histoire de cette variété, digne d’un vrai polar commercial !
                                                           * * *

–> ROZANNE ET ‘JOLLY BEE’, la guerre des géraniums !