HANSA

Rosier Hansa au jardin fin mai.

Rosier Hansa au jardin fin mai.

Rosier Hansa (Schaum et Van Tol, 1905) – hybride de rugosa, arbustif, 1,50 m à 2 m.

Les ‘rugosa’, bien connus des amateurs de roses sont des rosiers botaniques originaires du Japon et de Chine. Hansa, comme ses cousins, affiche un feuillage gaufré caractéristique, vert plutôt sombre et brillant.

Le feuillage gaufré des 'rugosa' est assez facilement reconnaissable.

Le feuillage gaufré des ‘rugosa’ est assez facilement reconnaissable.

Les tiges sont garnies d’une multitude d’aiguillons très serrés, plus ou moins durs mais au final assez piquants. Cette particularité est surtout visible sur les jeunes tiges qui en vieillissant perdent leurs épines.

Les très nombreux aiguillons sont surtout présents sur les jeunes tiges.

Les très nombreux aiguillons sont surtout présents sur les jeunes tiges.

Très florifère et très remontant, Hansa produit des roses doubles pourpres toute la saison en bouquets au parfum puissant. Ces dernières donneront à l’automne des cynorrhodons aplatis et rouges très décoratifs.

Le fleur, double, est d'un beau pourpre et très parfumée.

Le fleur, double, est d’un beau pourpre et très parfumée.

Qualité supplémentaire, ce rosier se bouture particulièrement facilement.

Il est également très résistant aussi bien au froid qu’aux maladies et son feuillage se teinte en fin de saison d’une très belle couleur dorée, ce qui lui confère un intérêt supplémentaire.

Hansa est très florifère et très remontant.

Hansa est très florifère et très remontant.

Il a tendance à drageonner (c’est à dire à produire de nouvelles pousses plus ou moins loin du pied mère) : certains considèrent que c’est un inconvénient tandis que d’autres y verront là un atout pour stabiliser des endroits difficiles à végétaliser comme les talus par exemple. Ici, tous les sujets sont issus de boutures et si certaines tiges sortent parfois à quelques centimètres du pied,  il ne sont cependant pas envahissant. Il suffit en effet de trancher les tiges vagabondes au plus près de l’arbuste pour conserver l’arbuste à sa place. Il se taille à la fin de l’hiver/début du printemps. On peut soit le rabattre assez sévèrement, soit le laisser se développer en arbuste un peu plus imposant. C’est la seconde option que je choisis au jardin.

Des cynorrhodons rouges apparaissent en fin de saison

Des cynorrhodons rouges apparaissent en fin de saison

Qualité supplémentaire, le feuillage se pare d'or  à l'automne.

Qualité supplémentaire, le feuillage se pare d’or à l’automne.

Si l’on pèse le pour et le contre donc, il est, de mon point de vue, un incontournable. Feuillage sain, floraison abondante et remontante, parfum, couleurs d’automne, fruits décoratifs. Difficile de faire mieux !

Hansa est un arbuste intéressant pour ceux qui veulent un jardin qui reste attrayant en arrière-saison.

Hansa est un arbuste intéressant pour ceux qui veulent un jardin qui reste attrayant en arrière-saison.

Son aspect un peu sauvage (origines botaniques obligent) peut manquer de raffinement pour certains mais il n’en reste pas moins très séduisant, pour les yeux comme pour le nez, et c’est un rosier sans souci pour les jardiniers débutants et tous ceux qui veulent des plantes saines sans traitement.

–> RETOUR FICHES PLANTES