VIBURNUM OPULUS ‘Roseum’

Viorne ‘Boule-de-Neige’.

 

Viburnum opulus roseum au jardin en avril 2017.

Viburnum opulus roseum au jardin en avril 2017.

Dans la grande famille des viornes, cette variété est une valeur sûre. Alors que l’espèce-type (Viburnum opulus ou Viorne obier) produit des fruits, ‘Roseum’ est en revanche stérile.

De croissance assez rapide, l’arbuste peut atteindre 4 mètres de haut pour presque autant de large mais comme il accepte d’être taillé, même assez sévèrement, il est possible de le conserver dans des proportions plus réduites.

C'est une profusion de fleurs qui ornent l'arbuste au printemps !

C’est une profusion de fleurs qui ornent l’arbuste au printemps !

En avril, il offre une multitude de toutes petites fleurs stériles réunies en boules qui lui valent son nom. D’abord vert pâle, les inflorescences évoluent petit-à-petit vers un blanc virginal avant d’afficher parfois quelques teintes rosées.

Les fleurs sont tout d'abord vert pâle.

Les fleurs sont tout d’abord vert pâle.

Viorne Boule de Neige 03

C'est peu à peu un blanc lumineux qui s'impose.

C’est peu à peu un blanc lumineux qui s’impose.

Le feuillage caduc est d’un vert assez clair et offrira à l’arbuste une seconde saison d’intérêt quand il se colorera d’un pourpre plus ou moins profond à l’automne avant de se dégarnir pour l’hiver.

Le feuillage automnal peut afficher de superbes teintes pourprées.

Le feuillage automnal peut afficher de superbes teintes pourprées.

 

L'automne sera l'occasion de profiter d'une seconde saison d'intérêt grâce au feuillage coloré.

L’automne sera l’occasion de profiter d’une seconde saison d’intérêt grâce au feuillage coloré.

Facile à vivre, ce Viburnum n’est pas regardant sur la nature du sol. Il se plaira vraiment dans un sol frais mais drainé et accepte le soleil comme la mi-ombre ou l’ombre claire où il sera cependant un peu moins florifère.

On devine rapidement d'où lui vient son nom évocateur de 'boule-de-neige'

On devine rapidement d’où lui vient son nom évocateur de ‘boule-de-neige’

Rustique jusqu’à -15°C, il ne demande que peu de soins. Une taille annuelle, conduite après la floraison (arbuste de printemps oblige!) permettra de rester maître de ses proportions et de lui conserver un beau port.

Les pucerons l’apprécient mais cela ne l’empêche pas de bien se développer et de fleurir en abondance.

Il drageonne ou se marcotte naturellement plutôt facilement, ce qui permet de récupérer des pieds que l’on pourra placer ailleurs au jardin ou offrir.

D'abord planté contre une haie de lauriers arrachée à l'été 2016...

D’abord planté contre une haie de lauriers arrachée à l’été 2016…

...l'arbuste a depuis été intégré à un nouveau massif et taillé pour en alléger la base.

…l’arbuste a depuis été intégré à un nouveau massif et taillé pour en alléger la base.

 

Concernant son utilisation, il entrera aussi bien dans la composition d’une haie qu’en isolé sur une pelouse ou encore intégré à un massif où il apportera de la hauteur et une touche naturelle et décontractée.