Malus ‘Evereste’ 

Pommier d’ornement ‘Evereste’

Malus Evereste

Malus ‘Evereste’, en pleine floraison, fin Mars au jardin.

Les pommiers sont des arbres originaires de l’hémisphère nord et appartiennent à la famille des rosacées, tout comme les rosiers de nos jardins.

Il en existe de nombreuses variétés cultivées pour leur fruits aux qualités gustatives bien connues, mais d’autres sont également utilisées dans un but ornemental. C’est le cas de cette variété, issue d’une hybridation entre Malus floribunda et M. pumila, qui présente de nombreux atouts, et ce à différentes saisons.

‘Evereste’ peut mesurer environ 5 mètres de haut et autant de large. Sa croissance est rapide. En 3-4 ans vous pouvez déjà obtenir un très beau sujet.

Il aime les expositions ensoleillées et préfère un sol riche et restant frais tout en présentant un bon drainage.

Variété très résistante aux maladies, ‘Evereste’ ne requiert aucun entretien et il n’est même pas nécessaire de le tailler, sauf à vouloir lui donner un port particulier ou à alléger sa ramure. Je n’ai jamais touché à l’exemplaire qui pousse dans le jardin !

En avril, ce sont une multitude de petits boutons rose vif qui apparaissent,  suivis d’aussi innombrables fleurs blanches qui recouvrent littéralement l’arbre. L’effet, certes assez éphémère, est cependant saisissant ! Cette floraison attire nombre de butineurs, ce qui favorise la pollinisation des plantes qui fleurissent en même temps que lui.

Malus Evereste en fleurs

Au printemps, Malus ‘Evereste’ est couvert de fleurs blanches.

Malus Evereste association

Malus ‘Evereste’, accompagné du jeune feuillage rouge d’un Photinia ‘Red Robin’ et des fleurs saumon du Chaenomeles X. superba ‘Cameo’

Ensuite il présente un feuillage vert assez commun, mais en fin d’été et en automne, un autre spectacle vous attend…

Ce pommier, bien que décoratif, produit en effet des pommes (de la taille d’une cerise et très acides) de couleur rouge, particulièrement  décoratives.

 

Malus Everest fruits mi-septembre

Mais ce n’est pas tout ! En automne, le Malus ‘Evereste’ finit en beauté avec un feuillage qui, selon les conditions climatiques, varient du jaune à l’orange et au rouge. Somptueux !

Et même une fois les feuilles tombées, les pommes resteront visibles sur les branches nues une bonne partie de l’automne et de l’hiver, offrant de surcroît une réserve nutritive pour les oiseaux.

Malus Everest mi-novembre

 

Malus Everest détail

 

C’est donc une pièce de choix qui offre un intérêt décoratif à plusieurs moments de l’année, et ses dimensions raisonnables autorisent de l’utiliser même dans de petits jardins.

Malus 'Everest' et Forsythia fin novembre au jardin.

Malus ‘Evereste’ et Forsythia fin novembre au jardin.

 

Malus Evereste pommes

La fructification du Malus ‘Evereste’, en petites pommes rouge orangé, persiste tout l’hiver.

En hiver, même sans feuille, ce pommier restera longtemps décoratif avec ses pommes rouges, et son tronc affiche des teintes dorées assez agréables.

Troncs du Malus Evereste

Troncs du Malus ‘Evereste’ fin novembre au jardin.

Malus Evereste fruits hiver détail

Les jours d’hiver ensoleillés où le ciel décide d’afficher un bleu intense, les fruits d’Evereste sont simplement superbes !

–> RETOUR FICHES PLANTES <–